Les soins

La maladie parodontale et le spécialiste du parodonte: un ennemi invisible et un ami inconnu

 

L'ennemi invisible :

La maladie parodontale est une maladie chronique inflammatoire infectieuse qui affecte la majorité de la population et entraîne la perte des dents. Sa cause principale est la plaque dentaire qui détruit les tissus de soutien des dents (ligaments, os, fibres) et entraîne finalement leur chute.

Quelques données :

• La maladie parodontale est la cause principale de perte des dents.

• Plus de 70 % des extractions réalisées dans un cabinet dentaire sont dues à la maladie parodontale.

• Trois personnes sur quatre souffrent d'une maladie parodontale quelconque.

• Phénomène inquiétant chez les adolescents : 80-90 % des jeunes présentent des signes de gingivite et de saignement des gencives.

Les bactéries sont les principales responsables du développement des maladies parodontales, il existe toutefois d'autres facteurs de risque tels que le tabagisme, les changements hormonaux, stress, l'état psychologique et la génétique.

Outre le risque de perte des dents, il semble que les maladies parodontales soient liées à l'état de santé général.

Plusieurs études scientifiques prouvent que les maladies parodontales favorisent le passage de bactéries et de toxines de la cavité buccale vers les membres, via la circulation sanguine, ce qui contribue au développement de maladies systémiques tel que le diabète, les maladies cardiaques et cardiovasculaires, les complications de grossesse, les maladies respiratoires et l'on a récemment démontré le lien entre cette maladie et les hémorragies cérébrales ainsi que la maladie d'Alzheimer.

Pourtant le public n'est pas assez conscient de la maladie parodontale et de son impact sur l'état de santé général.

Trop de gens croient encore que la perte des dents est un processus physiologique naturel lié à la vieillesse.

Cette attitude est notamment expliquée par le fait que la maladie parodontale est indolore et ne nécessite pas de traitement immédiat par le dentiste. De nombreux patients qui négligent les contrôles réguliers chez le dentiste, risquent de s'apercevoir par hasard qu'ils sont atteints de maladie parodontale à un stade avancé et qu'il est quelquefois trop tard pour sauver leurs dents.

L'ami inconnu:

Le spécialiste en parodontologie s'intéresse à une partie essentielle de la médecine dentaire, méconnue du public. Son activité porte sur les mécanismes de soutien des dents et il est compétent pour intervenir dans trois domaines:

1. Prévention, diagnostic précoce et traitement des maladies parodontales.

2. Soins esthétiques chirurgicaux de la ligne du sourire ; traitement du déchaussement des dents et rectification des déformations dues aux extractions.

3. Préparation générale à la pose d'implants et à la restauration grâce aux greffes osseuses.

• Une centaine seulement de spécialistes en parodontologie exercent actuellement en Israël. Ce chiffre illustre le manque d'intérêt du public pour cette branche de la médecine dentaire. Si la population était suffisamment consciente des dangers des maladies parodontales, le double voire le triple de spécialistes serait nécessaire pour ausculter et soigner les patients.

• Les dentistes généraux et les hygiénistes sont les premiers intervenants pour le dépistage de la maladie parodontale et sa prévention. Ils sont également responsables de l'éducation de la population et des premiers soins qui peuvent être dispensés dans leurs cabinets et ne nécessitent pas obligatoirement d'intervention d'un spécialiste.

Je suis d'avis que l'Association des spécialistes de parodontologie en Israël dont je suis membre se doit de s'organiser pour une campagne géante de sensibilisation du public à l'égard des maladies parodontales et de leurs dangers pour la santé générale. Nous luttons contre l'idée qui s'est propagée parmi le public et selon laquelle les implants dentaires peuvent avantageusement remplacer la dentition naturelle. C'est idée est fausse, que ce soit d'un point de vue médical et esthétique ou en ce qui concerne la qualité de la vie. Les implants devraient être réservés aux exceptions.

Je m'adresse au public

N'attendez pas, demandez à votre dentiste d'examiner vos gencives, n'hésitez pas à vous adresser à un spécialiste des gencives, n'attendez pas de voir apparaître des symptômes, car à ce moment-là, il sera déjà trop tard. La perte des dents n'est pas inéluctable, certains soins simples et aux résultats durables peuvent être réalisés avant que la maladie ne gagne du terrain.

Le public doit prendre sa santé dentaire au sérieux pour croquer la vie à pleines dents!

Bernard Dahan

Posez vos questions:
Nom:
Veuillez indiquer le nom du champ
Message:
Adresse électronique:
Téléphone:
Votre message a été envoyé