Les soins

Sédation profonde et anesthésie générale

La sédation profonde par voie intraveineuse peut être la solution idéale pour les patients victimes de phobie dentaire ou pour ceux qui ne peuvent se permettre des soins étalés sur une longue période.

Qu'est-ce que la sédation profonde ?

Un faible dosage de substance sédative est introduit dans la veine par un anesthésiste. Les soins dentaires sont effectués sur un patient totalement relaxé. Ce n'est pas une anesthésie générale mais une procédure sécuritaire dont les effets se dissipent dès la fin du traitement.

Que ressentons pendant une sédation profonde ?

Une sensation de calme profond semblable au sommeil permet de réaliser de nombreux soins en une seule séance avec la coopération totale du patient. À la fin du traitement le patient ne garde aucun souvenir.

À qui convient la sédation profonde ?

De nombreuses personnes éprouvent une très grande angoisse avant et pendant un soin dentaire. C'est un phénomène courant et la sédation est un excellent moyen de faire face à l'anxiété en permettant aux chirurgiens-dentistes de réaliser le traitement.

En cas de soins nombreux et de longue durée, la sédation profonde permet de réduire le nombre des séances et la durée de chaque traitement.

Quelle est la procédure ?

L'anesthésiste injecte un tranquillisant (similaire au valium) par perfusion intraveineuse. Tout au long du traitement son rôle est de vérifier le dosage du tranquillisant et d'assurer au patient un maximum de confort. Les anesthésies locales réalisées pour interventions chirurgicales ne seront pas ressenties par le patient. Le patient est éveillé, il coopère et communique avec l'entourage mais la peur et la crainte du soin disparaissent ce qui a un effet favorable pour les soins suivants. À la fin du soin, l'anesthésiste arrête la perfusion et le patient se lève au bout de quelques minutes. Il restera en général environ une demi-heure à la clinique pour surveillance.

Il pourra ensuite rentrer chez lui sans indication autre que l'interdiction de conduire après la sédation. Il est donc nécessaire de prévoir de se faire accompagner.

Les complications dues à la relaxation profonde sont très rares. Notre méthode de travail implique une surveillance continue et un contrôle suivi du fonctionnement cardiaque pulmonaire de plus nous utilisons des sédatifs connus et sur uniquement.

Conclusion

La sédation est une excellente méthode en cas de phobie et d'anxiété du patient. Relativement simple et non traumatisante elle propose la solution idéale pour réduire la quantité et la durée des soins.

Posez vos questions:
Nom:
Veuillez indiquer le nom du champ
Message:
Adresse électronique:
Téléphone:
Votre message a été envoyé