Les soins

La médecine complémentaire

La médecine parodontale a prouvé sa capacité à comprendre les facteurs et les processus favorisant le développement des maladies parodontales et à appliquer les moyens d'y remédier. Grâce à la recherche scientifique, des protocoles de traitement ont pu être mis au point pour le bien-être de nombreux patients. C'est ainsi qu'il est aujourd'hui possible, après un examen soigneux du patient, de diagnostiquer les différentes maladies et de mettre au point un programme de soins adaptés et prometteurs de réussite.

Toutefois, en tant que professionnel de la santé, nous rencontrons plus d'une fois des cas pour lesquels l'apparition de la maladie et son traitement ne sont pas clairs, voire surprenants. Nous savons par exemple qu'un choc psychologique important peut entraîner un stress affectif qui aura un impact sur le système immunitaire et sur certaines maladies chroniques.

Il est évident pour nous que la médecine conventionnelle ne couvre qu'une infime partie des connaissances et que de nombreux pans sont encore mal connus. Même après des années d'expérience, nous devons humblement reconnaître que nous ne savons pas tout et que la formation que nous avons reçue dans les facultés ne suffit pas toujours et laisse encore beaucoup de place à l'inconnu. Nous ne nous étonnons pas lorsqu'un patient nous raconte une histoire « bizarre » dans laquelle les remèdes de grand-mère ont été les seuls à pouvoir l'aider.

Au cours des dernières années, nous nous sommes rapprochés de la médecine complémentaire car nous sommes convaincus du lien direct existant entre l'esprit et le corps et parce que la bouche et le système de mastication font intégralement parties d'autres membres qui fonctionnent en harmonie.

La médecine complémentaire recouvre une grande variété de soins médicaux qui ne font pas partie de la médecine conventionnelle moderne et qui ne sont pas scientifiquement prouvés pour la plupart.

La médecine complémentaire, terme que nous préférons à celui de médecine alternative, exprime l'état d'esprit occidental selon lequel cette forme de thérapie ne remplace pas la médecine conventionnelle mais l'enrichit et la complète. Au cours des dernières années, la médecine complémentaire s'est grandement répandue et ses différents soins et méthodes sont largement utilisés pour le traitement de problèmes de santé et de symptômes variés de maladies diverses.

Acupuncture, réflexologie, shiatsu, homéopathie, fleurs de Bach, compléments alimentaires, sangsues, massages et hydrothérapie ne sont que des exemples parmi la longue liste de soins entrant dans le cadre de la médecine complémentaire.

De nombreux médecins critiquent la médecine complémentaire prétendant qu'elle n'a aucun effet sur l'amélioration de l'état du patient qui, si elle survient est expliquée par un effet placebo. D'autres répondront qu'il n'y a pas de mal à déclencher un effet placebo à l'aide de soins complémentaires, si ceux-là ne viennent pas remplacer les soins de la médecine conventionnelle.

Notre clinique propose plusieurs options de médecine complémentaire s'ajoutant aux soins classiques :

Réflexologie pendant les interventions chirurgicales

Guide de bien-être

Homéopathie

Nous diversifions les médicaments administrés pour le traitement postopératoire et les adaptons aux besoins des différents patients.

Consultez-nous pour de plus amples informations.

Reconstruction des maxillaires et implantologie

Les implants dentaires

Qu'est-ce qu'un implant dentaire ?

Un implant dentaire est une racine artificielle en titane, fixée dans le maxillaire, à l’emplacement de la dent absente et servant de base pour la construction d'une dent définitive. La pose d’implant permet donc le remplacement de la racine d’une ou plusieurs dents manquantes. Leur présence en bouche n’est pas ressentie par le patient qui peut même les oublier.

Dans quels cas recommande-t-on la pose d’implant ?

1. Lorsque l’on veut remplacer une ou plusieurs dents manquantes, sans endommager les dents naturelles adjacentes, il n'est pas nécessaire de les réduire comme pour faire place à un bridge par exemple. On pratique une petite intervention chirurgicale sous anesthésie locale, pendant laquelle l'implant est inséré dans l’os du maxillaire. Après plusieurs mois d’intégration dans le tissu osseux, l'implant sera utilisé comme base pour un pilier (inlay core), support de la couronne permanente.

2. En remplacement d’une prothèse amovible

Lorsque les dents postérieures sont absentes, il est impossible réaliser un bridge. Dans ce cas, la seule restauration possible est une prothèse amovible dont on connait les inconvénients :

• Gêne en bouche due à la friction de la prothèse avec les gencives.

• Manque de rétention de la prothèse (impression qu’on peut la perdre à tout moment)

• Gêne en société.

• Manque de confiance en soi, altération de l’image corporelle.

• Sensation de corps étranger.

Avec la pose d’un certain nombre d'implants dans les secteurs dépourvus de dents, il sera possible de construire un bridge fixe pour remplacer la prothèse amovible.

3. Dans le cas d’édentation totale

Ce type de cas nécessite habituellement une prothèse complète amovible. Cependant la technique implantaire permet d’élaborer une restauration fixe. A cette fin plusieurs implants seront posés de manière à servir de piliers à un bridge fixe complet.

4. Support de prothèses préexistantes à l’aide d’implants

Parfois, les prothèses totales ne sont pas confortables en bouche en raison du manque de rétention, elles sont instables, ce qui peut provoquer des blessures répétées des muqueuses. Dans des cas semblables, il est possible d’installer plusieurs implants dans la mâchoire édentée qui serviront d’ancrage et amélioreront la stabilité de la prothèse existante et sa tolérance par le patient.

Le processus de pose des implants

Il se déroule en trois étapes : insertion de l'implant, la mise en charge (exposition de l’implant au milieu buccal) et la restauration par pose d’une couronne définitive.

Première étape - Insertion de l'implant

Le médecin insère un implant en titane dans l’os du maxillaire sous anesthésie locale. C’est une opération indolore qui a lieu dans des conditions similaires à une intervention chirurgicale locale de routine. Sa durée va d’une demi-heure à plusieurs heures, en fonction du nombre d'implants à mettre en place. A la fin de cette étape, commence le processus d’intégration et de cicatrisation qui dure de 3 à 6 mois. Au cours de celle-ci les cellules osseuses vont proliférer autour de l'implant et y adhérer fortement.

Deuxième étape – Mise en fonction (mise en charge)

Après plusieurs mois d’intégration et de cicatrisation pendant lesquels plusieurs visites de contrôle ont eu lieu, le médecin va exposer l'implant par une opération chirurgicale simple.

Le but de l'exposition est de mettre en évidence l'implant hors des gencives et référer le patient pour un traitement ultérieur chez son dentiste traitant.

La troisième étape – Mise en place de la reconstruction prothétique

La reconstruction est élaborée chez le dentiste traitant. Il mettra en place les piliers, couronnes et bridges sur les implants.

L’exposition de l’implant, la mise en place de l’inlay-core et de la couronne auront lieu chez le dentiste traitant.

Avantages des implants

C’est sans doute la meilleure solution aux problèmes causés par la perte de dents. Leurs avantages sont multiples.

Esthétique : Les implants ne se remarquent pas et ils reçoivent inlays-core et couronnes afin de reconstituer parfaitement l’aspect d’une dent naturelle. En outre, l'implant contrairement aux prothèses amovibles ne provoque pas de résorption osseuse.

Préservation des dents adjacentes : Elles ne sont pas affectées par la pose d’un implant, elles restent saines et entières, alors que pour pouvoir y appuyer un bridge, il faut les réduire.

Commodité, confiance en soi et qualité de la vie : Le sourire est la carte de visite d’un individu. La pose d’implants offre la commodité, améliore l’assurance et la qualité de vie. Les implants permettent de parler et de manger sans craintes, de paraître en public sans embarras, ce qui contribue à retrouver confiance en soi et qualité de vie.

Méthode fiable : L’implantologie est une technique à la fiabilité élevée avec un taux de plus de 96% de réussite. Dans notre clinique, nous posons des implants depuis 1986, cet acte opératoire est la pointe du progrès chirurgical mais elle est loin d’être expérimentale, elle a fait ses preuves depuis des années, avec des traitements couronnés de succès pour des milliers de patients.

A qui s’adresse la pose d’implants ?

Si vous êtes satisfait de vos prothèses dentaires amovibles, si vous n’en ressentez aucune gêne esthétique, fonctionnelle ou autre, vous n'avez pas besoin implants.

Si tel n’est pas le cas, votre médecin vous posera des questions sur votre état général, puis à l’aide d’examens radiologiques, décidera si vous pouvez être candidat à la pose d’implants.

Plusieurs éléments sont à prendre en compte : les pathologies d’ordre général, la quantité et la qualité de l'os dans la zone à implanter, la présence de maladies parodontales non traitées, le tabagisme lourd et l'hygiène buccale.

Dans certains cas, le praticien recommandera une intervention chirurgicale préalable et effectuera une greffe osseuse afin de créer une situation favorable à l’implantation dans l'os maxillaire.

A ce stade, le chirurgien se concertera avec votre dentiste traitant afin ensemble, d’établir un plan de traitement et de travailler en étroite collaboration.

Techniques particulières

1. La méthode dite « des dents en une seule séance» ou «mise en charge immédiate »

Dans certaines situations et en coordination avec votre dentiste traitant, le chirurgien met en place des implants ; dans la même journée seront réalisées et posées des couronnes provisoires. Ainsi, le patient, parvenu à la clinique édenté, la quitte avec des dents provisoires.

Quels sont les facteurs qui influencent le choix de cette technique ?

• Des conditions anatomiques favorables (quantité et qualité d'os suffisants

• La taille des implants (longueur, diamètre, forme)

•Le nombre des implants à être installé (de manière à assurer la stabilité de la reconstruction)

•État de santé (tabagisme, diabète etc.)

• Type d’occlusion (la manière dont les dents des maxillaires opposés entrent en contact lors de la fermeture)

• Le niveau de complexité du cas.

• L’exécution d’une préparation préliminaire par le dentiste traitant

2. La pose d’implants assistée par ordinateur

Au cours de ces dernières années, les chirurgiens-dentistes ont été de plus en plus nombreux à utiliser la tomodensitométrie (CT scan). C’est une technique d’imagerie radio ou de nombreuses coupes parallèles sont fusionnées par ordinateur pour donner une image cohérente en 2 ou 3D. Ce dispositif est utilisé comme aide au diagnostic et à la conception du plan de traitement chirurgical.

Récemment des développements logiciels ont permis une utilisation particulière de l’imagerie 3D en dentisterie. Ces logiciels innovants permettent la planification de l’intervention et la prévision des résultats après réhabilitation.

En pratique, le logiciel analyse les radios et convertit les données, ce qui permet au chirurgien de concevoir le guide chirurgical. Préalablement à l’intervention, ce guide en résine permet de déterminer l’emplacement du forage le plus favorable d’après les données collectées.

Le guide est placé en bouche pour permettre des gestes précis et sûrs.

Pendant l’intervention, le système de navigation permet de contrôler si la profondeur et l’orientation du forage sont bien conformes aux spécifications du chirurgien.

Le guidage chirurgical informatisé augmente considérablement la précision des procédures chirurgicales et permet l'anticipation des résultats.

Principaux avantages :

• Précision dans l'insertion de l'implant.

• Amélioration de la prévisibilité des résultats esthétiques.

• Sécurité renforcée et complications réduites.

• Possibilité de faire une restauration immédiate : dents en une séance (mise en charge immédiate)

Tous les membres du personnel soignant de notre clinique ont été formés à l’utilisation de ce logiciel et sont prêts à fournir les services accompagnants ce type de traitements.

3. Technique "ALL ON 4"

Cette méthode est appliquée dans des cas particuliers isolés, quand il n’est pas possible de poser plus de 4 implants par maxillaire. Lorsque le patient n'est pas en mesure (pour des raisons médicales, ou autres) d’accepter l’utilisation de procédures complémentaires de réhabilitation osseuse (greffe osseuse), ce type de protocole est à envisager.

La méthode préconise l'installation de quatre implants installés dans une diagonale de sorte qu’il soit possible de construire une restauration permanente à l’aide d’une « prothèse vissée ».

Avantages de la technique : Réduction du nombre d’implants, diminution du nombre d’interventions chirurgicales complexes, traitement plus économique.

Nombreux inconvénients : Cette méthode ne convient pas à tous les patients, dans de nombreux cas, c’est au patient de s’y plier.

• La réduction du nombre d'implants compromet la durée de vie de la réhabilitation

• La méthode peut nécessiter la renonciation à des dents pourtant traitables.

•Le protocole exige des conditions anatomiques spécifiques : la pose des implants très longs est nécessaire (la hauteur d’os doit donc être suffisante) ainsi qu’une densité osseuse importante.

•La technique oblige à renoncer à l’utilisation d’innovations dans le domaine de la régénération osseuse (greffe et augmentation)

•C’est en fait une restauration fixée mais ayant tout de l’aspect d’une prothèse adjointe.

•Le protocole chirurgical est très sensible à toute petite erreur qui pourrait compromettre le résultat final.

En résumé : Seuls quelques cas particuliers sont appropriés à ce procédé ! Elle ne peut être considérée comme une méthode standard !

4. ROBODENT

Le dispositif ROBODENT comprend, logiciel, caméra optique et système de capteurs similaire au GPS.

Il permet une conception préalable du traitement implantaire par simulation en 3D des structures anatomiques. Le logiciel affiche et met en évidence les zones anatomiques sensibles, aide le chirurgien à planifier parfaitement l'emplacement, l'orientation, le diamètre et la profondeur de l'implant.

Puis pendant l’intervention, la caméra et le système de capteurs permettent une navigation en temps réel des gestes du médecin et l’application précise des actes planifiés pendant l’étape de conception.

Le chirurgien, tout en observant l'écran de l'ordinateur a ses mains dirigées par une "attelle chirurgicale virtuelle". Un lien constant existe entre la simulation 3D (issue du plan de traitement) toujours visible à l'écran, la caméra, les capteurs optiques et les mains du chirurgien.

Cette méthode innovante, réalisée dans notre clinique, permet une pose d'implant sûre et simple pour le praticien, en toute sécurité pour le patient (The Implant 3S : Sure, Simple, Secure)

Précautions après implantation

Vous devez vous efforcer d’absorber uniquement des aliments mous et froids. Si vous portez une prothèse, le médecin vous recommandera de ne pas la mettre en bouche jusqu'à l’ablation des sutures. Dès le lendemain, on effectuera des bains de bouches quotidiens et on se brossera les dents comme à l’habitude.

Une antibiothérapie sera éventuellement ordonnée.

Environ 10 jours après l’intervention, on procédera à l’ablation des sutures.

Lors de cette séance, si vous êtes porteur de prothèses, le chirurgien vous dirigera vers votre dentiste traitant, afin de les réadapter à la nouvelle morphologie des gencives.

Si vous avez de la fièvre, si le site de l’intervention continue à saigner, si vous ressentez des douleurs qui ne cèdent pas, même après avoir pris des analgésiques ou pour toute autre phénomène inhabituel, appelez votre médecin.

(Le numéro de téléphone d'urgence est inscrit sur la notice de recommandations après intervention).

Les effets secondaires, les complications possibles et les échecs.

Il est possible d'obtenir auprès de notre secrétariat, des détails sur les effets secondaires, les complications et d'éventuels éclaircissements sur les échecs possibles (mais rares) du traitement implantaire.

En outre, avant de subir l’intervention, selon les directives du Ministère de la Santé, il vous sera demandé de signer une déclaration assurant que vous avez reçu toutes les informations concernant le traitement que vous allez recevoir.

Remarques

Les implants utilisés dans notre clinique proviennent d’entreprises mondialement renommées et sont issus de plusieurs années de recherche et d’expérimentations positives.

Le choix de l'implant est effectué par le spécialiste, en coordination avec le dentiste traitant. L’utilisation d’implants de marques reconnues dans le monde entier, assure la qualité du produit et un suivi fiable dans le service.

Il existe un choix important d'implants, de tailles et de types différents (diamètre, longueur, revêtement, etc.), cependant nous choisirons toujours l'implant le plus approprié à votre cas. Nous ne pouvons, ni ne voulons rivaliser avec un plan de traitement exécuté dans une autre clinique. Cependant le plan de traitement que nous vous offrons est, à notre avis, le plus approprié à votre cas. Nous nous obligeons toujours à une qualité sans compromis, et nous nous en portons garants.

En conclusion

• La pose d'implants est le traitement recommandé et la solution la plus acceptable pour répondre au problème de l’édentation.

• L’implantation fournit une solution permanente pour de longues périodes, et au cas où, après de nombreuses années, un problème pourrait survenir, il est possible de reproduire le processus.

• Le nombre d'implants est déterminé par l'état de la dentition restante et l’importance de la reconstruction nécessaire.

• Le succès du traitement dépend de la pleine coopération entre trois partenaires d’égale importance : le chirurgien, le dentiste traitant et le patient.

Le personnel de la clinique aura plaisir à vous apporter de plus amples informations sur les implants et à répondre à toutes vos questions, à chaque étape de votre traitement.

Posez vos questions:
Nom:
Veuillez indiquer le nom du champ
Message:
Adresse électronique:
Téléphone:
Votre message a été envoyé